Comment créer une entreprise à l’étranger et travailler en France ?

De nos jours, le nombre d’entrepreneurs attirés par le désir de prendre le large et faire naître leur entreprise à l’étranger s’accroit.

Cette alternative peut se justifier par la recherche de nombreuses autres possibilités, ou opportunités. Créer une entreprise à l’étranger et travailler en France est possible.

Alors, est-ce facile de réaliser ce rêve ? Comment peut-on s’y prendre pour créer une entreprise à l’étranger et travailler en France ? Voici quelques recommandations et réponses à ces interrogations qui pourraient aider plus d’un.

Un entrepreneur est libre

La création de l’entreprise à l’étranger

Avant de débuter toute initiative, vous devez opter pour le pays qui abritera l’entreprise que vous désirez créer. De nombreux pays sont favorables pour l’entreprenariat.

Cependant, il s’agira d’un choix assez délicat puisque de nombreux paramètres entreront en jeu. Ces derniers peuvent aller du cadre juridique, de la façon dont le marché intérieur se caractérise, au cadre fiscal et autres.

Si vous désirez créer une entreprise à l’étranger et travailler en France, prenez le plus de renseignements sur le pays qui accueillera votre entreprise. Cela s’avèrera capital. Il va falloir prendre connaissance de la réglementation visant la création d’entreprise.

Vous devez également vous informer en profondeur sur de nombreux points à l’instar de la réglementation fiscale, du droit du travail local etc.

Sachez aussi que les démarches pour créer une entreprise à l’étranger et travailler en France ne sont pas identiques dans tous les pays.

La meilleure procédure serait donc de se diriger vers une agence spécialement dédiée à l’accompagnement du développement international des entreprises françaises. Vous pouvez ainsi prendre connaissance de beaucoup d’autres aspects cruciaux.

UBIFRANCE par exemple est une excellente agence qui pourra vous être très utile. Vous pouvez aussi demander conseil aux Centres de formalités des entreprises (CFE).

Aussi, il fortement recommandé, et même souvent indispensable de disposer d’un partenaire local au sein de certains pays. Ce dernier pourra être un pont entre vous et le milieu économique, politique et administratif du pays en question.

Aussi, votre partenaire aura une meilleure connaissance de la culture locale, et surtout de celle de l’entreprise.

Il pourra ainsi vous guider dans l’avancement de votre projet. Cependant, il est impératif de se rendre sur place histoire de « jauger le terrain » avant de créer une entreprise à l’étranger et travailler en France. Ce sera une opportunité pour vous de créer des liens avec les institutions par exemple.

Créer une entreprise

Processus importants dans la création d’une entreprise à l’étranger en exerçant en France

La création d’entreprise à l’étranger suivie d’une activité depuis la France nécessite la connaissance de nombreux points déterminants. Ces derniers sont très utiles si vous ne souhaitez pas vous retrouver dans des situations désagréables.

L’exercice en France à la suite de la création d’une entreprise à l’étranger

Puisque vous avez décidé de créer une entreprise à l’étranger et travailler en France, vous devez prendre deux cas en considération :

  • Dans le premier cas, vous avez peut-être décidé de fermer les portes de votre entreprise se situant à l’étranger afin de revenir travailler en France ;
  • Dans le second cas, le fait de créer une entreprise à l’étranger et travailler en France est tout à fait réalisable, sauf qu’ici, la gestion de votre entreprise devra être dédiée à une personne sur place.

Cependant, vous devez prendre en compte le fait que les modalités pour créer une entreprise à l’étranger et travailler en France peuvent varier en fonction de chaque pays.

Pour cela, il faudra avoir l’assurance que vous confiez votre entreprise à une personne fiable. En plus, la réalisation de plusieurs voyages pour apprécier le bon déroulement des activités est primordial.

Un bouton investir sur un clavier

Le financement de la création de votre entreprise à l’étranger

De façon générale, vous devez d’abord disposer d’un capital conséquent pour pouvoir créer une entreprise à l’étranger et travailler en France.

Les conditions de prêts proposées par les succursales des banques françaises sises à l’étranger peuvent être très contraignantes. Vous devez donc évaluer de nombreuses options.

Cependant, il existe certaines aides offrant la possibilité aux entrepreneurs de créer une entreprise à l’étranger et travailler en France.

Néanmoins, dans la plupart des cas, il s’agit d’aides non financières à l’instar des conseils ou des accompagnements d’ordre logistique. L’existence d’aides financières est pratiquement rare à trouver.

On retrouve au sein des organismes principaux qui pourront vous fournir des conseils et vous accompagner : la DREE et l’UBIFRANCE, mais aussi les Postes d’Expansion Economique (PEE) et le Centre Français de Commerce Extérieur (CFCE). Vous pouvez également compter sur les Chambres de Commerce à l’étranger (CCIFE) et le Partenariat France.

Par ailleurs, vous pouvez vous rapprocher de la Compagnie Française d’Assurance pour le Commerce Extérieur (COFACE). Cette dernière œuvre pour la couverture des risques financiers rattachés à un développement porté sur l’international.

Des aides financières peuvent être fournies par les Fonds structurels européens (FSE). Cependant, elles sont destinées aux entreprises françaises désireuses de s’installer au sein d’un pays de l’Union Européenne.

Une statue représentant la justice

Le choix de sa juridiction

Plus de la moitié des entreprises créées à l’étranger sont réalisées par des personnes habitant déjà sur les lieux.

Elles disposent déjà de contacts et ont connaissance de la culture locale, tout en disposant au préalable d’un réseau.

Quand nous prenons l’exemple de la Chine, on remarque qu’elle bénéficie d’un intérêt majeur de ceux qui souhaitent créer une entreprise à l’étranger et travailler en France.

En effet, les opportunités en Chine sont assez étendues. C’est un pays qui attire le regard de nombreux créateurs appartenant aux domaines de la communication, de l’événementiel et autres. Cependant, il s’agit d’une destination ayant beaucoup de contraintes, et vous pouvez être vite déçu des revenus.

Les obstacles liés à la création d’entreprise à l’étranger

Créer une entreprise à l’étranger et travailler en France n’est pas un jeu. Ce n’est carrément pas similaire à la création d’entreprise en France.

Les environnements économiques peuvent subir de nombreuses variations. Et c’est pareil pour le cadre juridique et celui administratif. Vous pouvez même être obligé dans certains cas à passer par des obligations.

L’illustration parfaite nous vient de quelques pays du Moyen-Orient et même d’Asie. Des secteurs pourraient vous contraindre à prendre par un partenariat établi avec des nationaux. C’est le cas dans des pays en Amérique latine où pour créer une entreprise à l’étranger et travailler en France par exemple, vous devez passer par le biais d’un expert-comptable. Ce dernier se chargera des formalités.

Quelques conseils pour créer une entreprise à l’étranger et travailler en France

  • Il est primordial d’entretenir un lien avec la culture locale. Vous devez également connaître parfaitement votre marché et vous rapprocher par exemple des compatriotes qui résident déjà sur le terrain ;
  • Rester loin des intermédiaires inspirant le doute. Evitez de vous associer de façon précoce avec une personnes aux belles paroles vous promettant des merveilles ;
  • Prévoir un budget assez grand. Réaliser une épargne au préalable avant de vous engager. Comme dit plus haut, les succursales des banques françaises qui siègent à l’étranger sont très craintives vis-à-vis des prêts.

Enfin, entreprendre à l’étranger en exerçant en France n’est pas impossible à réaliser.

Néanmoins, il serait toujours mieux d’être préparer pour éviter les déconvenues et de grosses déceptions. Cela passe évidemment par des conseils et un suivi des activités.

Puisque de nombreux paramètres peuvent se présenter quand vous songez à créer une entreprise à l’étranger et travailler en France, il faudra disposer de nombreuses informations sur le pays choisi.