Service aux entreprises

Aménagement écologique des bureaux : alliez bien-être et durabilité

Le 23 avril 2024
99745.jpg

Aujourd’hui, la productivité et la bonne santé au travail reposent sur plusieurs piliers, dont l’écoresponsabilité. Le cadre doit, en effet, être agencé dans le respect de l’écosystème, afin d’optimiser l’espace et réduire les coûts. Des luminaires aux meubles, en passant par la verdure, découvrez ici les astuces pratiques pour réussir votre projet.

Le choix de matériaux écologiques pour un environnement de travail sain

Les matières durables sont indispensables pour créer un local professionnel naturel. Dans ce sens, nous pouvons distinguer les matériaux biosourcés, d’origine animale ou végétale. Il s’agit notamment du bois, du chanvre, de la laine, du liège, de la paille, etc. Vous pouvez les utiliser dans la construction, la décoration ou pour le mobilier fixe. Ces derniers possèdent de bonnes qualités environnementales. Ils réduisent considérablement l’impact carbone des produits pour lesquels ils sont employés. Parmi les usages possibles, citons par exemple :

  • les revêtements muraux ou de sol,
  • les isolants,
  • les planchers,
  • les bardages,
  • les cloisonnements,
  • les portes et les fenêtres.

La seconde catégorie est de type géosourcés et a pour origine les ressources minérales non renouvelables. Au nombre de ceux-ci, nous avons le sable, la pierre, le charbon, le gravier et l’argile. Ils nécessitent peu de transformation avant d’être utilisés et sont plébiscités, notamment en raison de leur résistance. Pour vos choix d’agencement au bureau, des spécialistes comme Oz Consulting recommandent le bois certifié FSC, le verre ou le plastique recyclé. Le bambou, le textile durable ou le linoléum constituent aussi des options viables. En sélectionnant ces matériaux, vous contribuez à la préservation de l’environnement.

99746.jpg

Des solutions d’éclairage naturel et d’économies d’énergie

Une bonne gestion de la lumière est fondamentale dans l’aménagement des espaces de travail écolo. Cela implique notamment des sources naturelles et énergétiquement économes. Dans la mesure du possible, nous vous préconisons l’utilisation de l’éclairage issu du soleil. Performante et agréable, cette solution favorise un important gain solaire et diminue les consommations de chauffage. C’est en réalité le lampadaire d’ambiance par excellence. Il permet, en outre, de révéler les caractéristiques architecturales et environnementales du bâtiment. Vous pouvez également positionner les écrans des ordinateurs de côté par rapport aux fenêtres. Nous suggérons l’installation de baies vitrées de grandes dimensions et de miser aussi sur des coloris vifs. Ces tons illuminent, en effet, naturellement vos locaux. Vos collaborateurs et vous profitez ainsi au maximum de cette source, gracieusement mise à votre disposition. C’est la garantie d’une meilleure productivité pour vos équipes et une bonne humeur au travail.

En matière d’économie d’énergie, les ampoules LED constituent la tendance du moment. Elles produisent moins de chaleur pour libérer plus de puissance. Concrètement, ces luminaires favorisent jusqu’à 80 % de gain d’énergie, contrairement aux autres options. Leur durée de vie est de 25 fois supérieure à celles des modèles traditionnels. Ce choix optimise par ailleurs les performances énergétiques de vos bureaux. Installez des détecteurs de mouvement ou des minuteries, qui éteignent les lampes lorsque celles-ci ne sont pas nécessaires. Vous pouvez adopter des systèmes à faible luminescence aux endroits où seul l’éclairage d’appoint est primordial. Pour se conformer à la réglementation, le niveau de luminosité doit être compris entre 300 et 750 lux. Vous pouvez aussi combiner grands et petits luminaires, afin d’avoir la bonne quantité de lumière à chaque endroit du bureau.

Intégrez de la végétation dans vos espaces de travail

Végétaliser votre entreprise est une excellente manière d’allier bien-être de vos collaborateurs et durabilité du local. En se rapprochant des paysages naturels, cette solution crée un sentiment de confort et favorise la détente aux occupants. Ces plantes et fleurs améliorent le décor intérieur et purifient l’air ambiant, en le débarrassant des substances toxiques. Cela contribue donc à un cadre sain, propice à une bonne santé au travail. Certaines études ont d’ailleurs révélé que la présence de végétaux concourt à réduire, dans différentes proportions, plusieurs maux. Les plantes instaurent un environnement naturel paisible dans lequel la plupart des collaborateurs se sentiront mieux.

Les plantes indiquées pour des locaux responsables sont, par exemple, le cactus ou les ficus. Pensez aux murs végétaux, qui, en plus d’être esthétiques, ont un important pouvoir phonique. Certaines plantes vertes nécessitant de l’entretien peuvent être aussi installées dans les milieux professionnels. Nous pouvons citer :

  • le zamiacolucas,
  • le pothos,
  • l’aglaonema,
  • le dracaena compacta,
  • le philodendron.

Indépendamment de la verdure, misez, par ailleurs, sur une décoration écolo. Qu’il s’agisse des tableaux, des miroirs et des vases, vous pouvez développer ingénieusement votre créativité. Nous conseillons, enfin, les lampes PET qui font le combo parfait de l’élégance et de l’écoresponsabilité. Vous devez, de plus, réduire les bruits dans votre environnement de travail. Le bruit excessif peut entraîner une fatigue nerveuse, du stress et ainsi une baisse de rendement. C’est pourquoi les aménageurs de bureaux responsables insistent sur la conformité à la législation européenne. Le seuil acceptable est de 50 dB. L’agencement des locaux doit donc garantir une bonne isolation phonique pour offrir l’intimité requise dans chaque coin.

La gestion des déchets et le recyclage au bureau pour préserver l’écosystème

Travailler dans un milieu propre et viable inclut aussi une organisation efficace des ordures produites par les différentes équipes. Dans ce sens, vous devez instaurer des gestes quotidiens à adopter par tous les usagers des lieux. Commencez par réduire la consommation de papier. Pour ce faire, vous devez limiter au strict minimum les impressions de façon systématique en priorisant l’essentiel. Optez également pour des feuilles recyclées et des éditions en recto verso, puis, réutilisez les brouillons. Nous recommandons le stockage numérique de vos documents. Privilégiez des objets et des accessoires durables (gourdes, bouteilles, tasses, mugs, etc.) au sein de votre structure.

Mettez aussi en place le tri des détritus dans l’entreprise pour vous conformer au décret 5 flux. Celui-ci inclut les résidus de type : papier/carton, métal, plastique, verre puis bois. Si vous avez plus de 20 employés, vous devez installer des bacs spécifiques pour collecter les divers déchets. Les structures intervenant dans le secteur tertiaire peuvent par exemple disposer de boîtes de récupération des piles et des cendriers. Ces différents matériaux peuvent alors être traités puis réutilisés et servir une seconde fois. En ce qui concerne les éléments inutiles, deux possibilités s’offrent à vous : la corbeille individuelle et les PAV. L’îlot ou point d’apport volontaire est la meilleure alternative parce qu’elle est pratique, facile et économique à la collecte. Relativement aux biodéchets, la loi oblige tous les producteurs ou détenteurs à les valoriser de façon systématique. Nous conseillons aux managers d’intégrer le recyclage au bureau dans la culture de leur société. Cela passe par des sensibilisations et une communication autour de l’importance de ces gestes.

99747.jpg

Mobilier durable et éthique : investissez dans l’avenir du lieu de travail

Les meubles écoresponsables font partie des composants incontournables dans les milieux professionnels. Ils sont généralement conçus à partir de matériaux dont l’empreinte écologique est très réduite. Pour les adopter, plusieurs solutions sont à votre portée. Nous suggérons, dans un premier temps, de recourir à des artisans locaux avec des intrants certifiés, naturels ou recyclés. Le bois FSC ou PEFC est une excellente décision. Vous pouvez aussi solliciter des fournisseurs engagés pour un écosystème vert. Veillez, dans ce cas, à ce que pendant tout le processus, la réduction de l’impact carbone soit priorisée.

Certains professionnels en aménagement d’espace de travail écolo recommandent également d’acheter des meubles de seconde main. Cela consiste à utiliser d’anciens objets en les revalorisant pour, ainsi, leur donner une nouvelle vie. En termes de durabilité, nous préconisons souvent le mobilier ergonomique et modulable. Vous pouvez par exemple porter votre choix sur les fauteuils flexibles avec accoudoirs. Ils permettent de régler le matériel à la hauteur de chaque utilisateur. C’est en outre un bon moyen de prévenir les douleurs dorsales et les troubles musculo-squelettiques. Pour les chevalets et les équipements informatiques (imprimantes, copieurs, etc.), privilégiez des modèles respectueux de l’environnement.

Antoine B.

Consultant en entreprise, Antoine accompagne les dirigeants dans les prises de décisions stratégiques de leurs structures professionnelles. Il effectue entre autres des diagnostics internes, externes et met en place les stratégies les mieux adaptées pour garantir le bon développement des entreprises de ses clients. L’identification des forces, des faiblesses et des menaces compte parmi ses nombreuses missions.