Nos conseils pour conquérir de nouveaux marchés

Une entreprise doit savoir avancer et se renouveler pour continuer de progresser. Intégrer un nouveau marché est un moyen de développement commercial efficace pour accroître son chiffre d’affaires. Voici quelques conseils pour aider dans cette démarche.

Analyser en détail le marché

Intégrer un nouveau marché peut être un véritable boost pour le développement commercial de votre entreprise. Mais réciproquement, adapter l’offre commerciale à ce nouveau marché est un élément indispensable pour réussir cette intégration.

Ce conseil peut paraitre évident, mais les cas d’entreprises ayant trop négligé l’étude de marché sont nombreux. Très souvent cela arrive quand une entreprise est l’un des leaders sur un marché et pense que sa notoriété suffit pour conquérir un nouveau marché.

N’oubliez pas que les consommateurs sont de plus en plus exigeants, qu’ils n’hésitent plus à changer de marque à la moindre déception, et qu’il existe une multitude d’outils pour comparer les offres.

Vous ne pouvez pas vous lancer sur un nouveau marché sans avoir pris le temps d’en connaître le fonctionnement et la clientèle. Vous devez connaître les envies actuelles des consommateurs afin de vous assurer que ce que vous allez proposer répond à leurs attentes ou mieux encore, qu’il crée un nouveau besoin.

Graphique montrant une hausse

L’innovation : le meilleur moyen de conquérir un marché

Si vous arrivez sur un nouveau marché où des leaders sont déjà bien installés et que vous ne proposez rien de véritablement nouveau, attendez-vous à une mauvaise réception de la part des consommateurs.

En réalité, il existe deux grandes façons de vous démarquer lorsque vous arrivez sur un nouveau marché :

  • Casser les prix : possible uniquement pour les grandes entreprises, et sur certains marchés, cette technique est contreproductive, car synonyme mauvaise qualité (luxe…).
  •  Innover

L’innovation est un moyen efficace pour conquérir un nouveau marché. En arrivant sur un marché avec une nouvelle technologie ou un nouveau concept, va forcément créer de la curiosité chez les consommateurs.

Et si grâce à cette innovation vous arrivez à développer un besoin chez les consommateurs, vous avez fait le plus difficile.

Savoir vendre votre innovation

Vous pouvez avoir la meilleure des idées, si vous ne savez pas la vendre, votre projet est voué à l’échec. Et vous risquez de voir votre idée reprise quelques années plus tard par un concurrent qui saura mieux la vendre. Innover c’est aussi optimiser ses revenus, alors jetez un oeil à notre dossier sur la création de société offshore à Hong-Kong ou ailleurs.

Bref, si vous ne voulez pas vivre un tel échec, vous allez devoir maitriser la communication autour de votre produit. Et il ne suffit pas de présenter votre produit comme une révolution. L’étude de marché et des ses consommateurs comme nous l’avons évoquée dans la première partie est alors primordiale. Vous aurez ainsi les clés pour adapter votre communication au public ciblé.

Encore une fois, le but est de créer l’envie chez les consommateurs, puis que cette envie se transforme en besoin.

Pour arriver à ces fins, le marketing est votre principal allié. Outil numéro du développement commercial, le marketing a vu ses dépenses exploser ces deux dernières décennies.

Internet et le numérique ont révolutionné la façon de promouvoir un produit, une marque et de fidéliser les clients. Aujourd’hui le marketing est toujours présent dans des supports plus traditionnels, mais internet l’a rendu plus précis et plus rapide.

D’une simple campagne emailing à une présence active sur les réseaux sociaux, les techniques de webmarketing sont plurielles.

Mais n’oubliez pas d’adapter les outils à votre public. Si vous ciblez des consommateurs de 60 ans et plus, internet n’est pas le meilleur support marketing.