Entreprises

Le salaire moyen d’un cadre

Le 15 décembre 2021
Le salaire d'un cadre

Les cadres sont des personnes importantes dans une entreprise et leur salaire dépend généralement de leurs responsabilités. Les cadres ne reçoivent pas les mêmes rémunérations. La plupart d’entre eux touchent un salaire beaucoup plus élevé que les autres et aucune statistique n’affiche exactement le salaire moyen d’un cadre. Toutefois, il est possible d’estimer la rémunération de ce type de salarié en tenant compte de plusieurs paramètres.

Être cadre : une carrière toujours motivante

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de faire le point sur la notion de cadre et ses rôles. En réalité, il s’agit d’un salarié ayant un statut beaucoup plus important que les autres employés. Il appartient souvent à la catégorie supérieure des salariés. Soulignons qu’un cadre d’entreprise est une personne hautement qualifiée, possédant un diplôme bac +4 au minimum.

La notion de cadre peut désigner plusieurs postes : manager, responsable, dirigeant ou expert. Un cadre peut exercer différentes fonctions et faire preuve d’une grande polyvalence.

Cependant, il pourra également avoir une autre fonction comme chef de projet transverse. Son objectif principal réside dans la conservation et l’amélioration de la compétitivité dans l’entité où il travaille. De cette manière, un cadre pourra identifier tous les obstacles pour arriver à l’aboutissement du projet.

Un salarié est qualifié de cadre par ses responsabilités, par son salaire, par son rôle d’encadrement ou encore par son diplôme. Il peut avoir un statut de cadre moyen, de cadre supérieur ou de cadre dirigeant. Grâce à son standing, ce dernier peut bénéficier d’une caisse de retraite et d’autres modalités spécifiques. Plusieurs tâches lui sont confiées à un cadre. C’est lui qui gère une part d’entité dans une entreprise. C’est encore lui qui planifie les ventes et les tâches à terminer pour être à la date prévue. Il a également la responsabilité de prendre de grandes décisions.

Quels sont les critères impactant le salaire moyen d’un cadre ?

Il existe plusieurs paramètres qui peuvent influencer cette rémunération. Cela s’explique par l’âge, l’expérience, l’ancienneté et le secteur d’activité. Il y a d’autres critères, mais identifions-les petit à petit.

L’âge

L’âge d’un cadre définit parfois son salaire. Les jeunes cadres moins de 30 ans reçoivent peu de rémunérations, faute de leur manque d’expérience. Toutefois à cet âge, ce jeune responsable est encore dynamique et capable de travailler à temps plein. Il peut mettre en œuvre les compétences et les savoir-faire qu’il a acquis durant ses années d’étude ou de stage. Moyennement, le salaire net annuel d’un cadre pour cet âge varie entre les 36 000 euros. Sachez que ce montant est la première fourchette financière qu’un jeune cadre aperçoit en premier.

Par contre, pour les cadres aux alentours de 50 ans, la fourchette de prix pour leur salaire varie selon ses professions. Mais une chose est sure, leur salaire est beaucoup plus important que celui des jeunes cadres. En général, le salaire moyen d’un cadre de cinquantaine est de 54 000 euros nets par an.

L’expérience

L’expérience est également un autre critère qui impacte le montant du salaire d’un cadre. Dans la pratique, la rémunération d’un gestionnaire augmente au fur et à mesure. Cette hausse se stabilise lorsque celui-ci atteint l’âge moitié d’un siècle. En occurrence, il sera surement beaucoup plus expérimenté à cet âge.

Le temps de travail

C’est aussi un point prépondérant qui impacte le salaire d’un cadre. Chaque salarié est payé selon ses heures de travail. Plus le temps de travail est considérable, plus le responsable obtient plus de gain. Normalement, pour ceux qui travaillent à temps plein, leur salaire est bien plus important. Contrairement à cela, les travailleurs à temps partiel gagneront moins.

L’ancienneté

La fourchette de salaire varie également selon l’ancienneté d’un cadre exerçant ses fonctions dans sa compagnie. Le fait qu’un cadre est ancien favorise la revalorisation régulière de sa rémunération. C’est-à-dire qu’il peut conduire à une évolution salariale. Le principe est le même : plus un salarié est ancien dans son poste, plus sa rémunération sera élevée.

La taille et la forme de l’entreprise

La structure et la grandeur de l’entreprise influent également le salaire d’un cadre. Plus la société est grande, plus la rémunération perçue est meilleure. Pour une société :

  • De 50 salariés (au maximum), le salaire moyen annuel en brut du cadre est de 45 000 euros
  • Plus de 50 salariés (99 au maximum), la fourchette de salaire se situe entre les 48 000 euros
  • Ayant plus de 200 salariés (999 au maximum), la rémunération moyenne annuelle du cadre va jusqu’à 50 000 euros (en brut).
  • Plus de 1000 salariés, le salaire net annuel moyen d’un cadre compte un budget avoisinant les 51 000 euros.

Le lieu du travail

La région où le cadre travaille joue un rôle très important dans la variation des salaires. Les lieux de travail sont l’une des principales causes de la fourchette de salaire en France. Par exemple, les cadres qui travaillent en Île-de-France sont très bien payés par rapport à ceux dans les provinces. Et le salaire d’un responsable dans une petite région est considérablement inférieur à celui dans une grande ville comme Paris. Il y a également une grande différence entre travailler dans son pays d’origine et à l’étranger. Par exemple, un responsable qui travaille en Suisse gagne plus d’argent qu’un cadre au poste en France.

Le secteur d’activité

Chaque secteur possède sa variation en matière de rémunération. Il y a des secteurs qui offrent de meilleurs salaires. Malgré tout, les rémunérations proposées par d’autres sont faibles. Voici quelques exemples des secteurs et les salaires moyens de cadre :

  • Dans l’industrie : ce secteur fait partie de ceux qui offrent de meilleurs salaires. Le salaire moyen d’un cadre va jusqu’à 52 000 euros nets par an.
  • Dans le commerce : il s’agit en effet d’un domaine des ventes de produits et de services. Celui-ci requiert des responsables de distribution et de négoce. Le salaire de base annuel de ces derniers s’oscille vers les 50 000 euros (net).
  • Dans la construction : les cadres dans ce secteur, notamment les ingénieurs, gagnent à peu près 47 000 euros chaque année.
  • Dans le secteur IT (technologies de l’information) : le secteur d’informatique compte parmi les domaines les plus rentables. En effet, les cadres en IT sont actuellement les plus recherchés par les entreprises. La rémunération des ingénieurs dans ce secteur peut aller de 47 000 euros à 132 000 euros par an.
  • Dans le secteur agroalimentaire : il s’agit d’un secteur qui accueille de nombreux salariés. Le salaire moyen annuel d’un cadre dans le secteur agroalimentaire est de 47 000 euros.
  • Dans les autres secteurs : la fourchette de salaire des cadres dans le domaine d’assurance varie entre 27 000 à 40 000 euros. La rémunération d’un cadre dans une banque se situe entre les 47 000 euros par an.

Quel est le rapport entre la fonction d’un cadre et son salaire ?

Rappelons que les cadres peuvent avoir plusieurs rôles et fonctions au sein d’une entreprise. Et bien évidemment, ces paramètres participent à la variation du montant de salaire. Plus la fonction d’un cadre est importante, plus sa rémunération est élevée. Voici quelques exemples :

  • Pour un directeur général, un directeur financier, un directeur administratif, et un PDG ou un responsable de projet transverse, le salaire moyen annuel peut aller jusqu’à 60 000 euros.
  • Pour un directeur de magasin, un trésorier et un chef de bureau, la rémunération est moyennement de 38 000 euros par an.
  • Pour un chef de projet transverse et un chef de service, le salaire moyen annuel est de 40 000 euros.
  • Pour un ingénieur dans un projet transverse, un ingénieur électronique et mécanique, la fourchette du salaire moyen annuel se situe entre 37 000 euros et 40 000 euros.
  • Pour un ingénieur en produit textile et habillement, la rémunération moyenne annuelle est comprise entre 24 000 euros et 40 000 euros.

Que ce soit en CDI ou CDD, ces montants restent les mêmes pour chaque fonction. En tenant compte des autres critères ci-dessus, il est fort probable que ces salaires peuvent être encore augmentés. Un autre paramètre important peut également changer cette donne.

Quelles sont les variables pouvant impacter le salaire d’un cadre ?

En général, ce sont les autres gains qui ne figurent pas dans le contrat. Ces variables jouent un rôle très important dans la variation des salaires. Généralement, le salaire moyen annuel brut d’un cadre est de 56 000 euros. Précisons quand même que ce montant est la somme de son salaire fixe et de la part variable. Pour déterminer la rémunération moyenne d’un cadre, il faut prendre en considération les différentes variables dont ce dernier bénéficie. Au fait, il existe plusieurs types de variables. Ce sont :

  • Les primes sur les objectifs
  • Variable à court terme
  • Commission sur les chiffres d’affaires
  • L’intéressement
  • La participation
  • Le plan d’épargne d’entreprise
  • La mutuelle d’entreprise

Il y a également une autre variable appelée l’inflation. En effet, il s’agit d’une augmentation durable des prix qui s’exprime par une baisse du pouvoir d’achat des cadres. Si l’on inclut toutes ces variables dans le salaire fixe d’un cadre, le résultat sera remarquable. Ce dernier pourra profiter d’une augmentation considérable du salaire et d’une forte hausse du pouvoir d’achat.

Julie N.

Julie est une conseillère en gestion de patrimoine indépendante. Elle réalise entre autres des audits auprès des entreprises afin de déterminer les meilleures stratégies pour valoriser efficacement leur patrimoine. Elle intervient aussi bien dans la gestion financière que dans la gestion patrimoniale, juridique et fiscale de ses clients.