Entreprises

Les avantages et les inconvénients à connaître avant de devenir agent immobilier indépendant

Le 24 janvier 2022
Agent immobilier indépendant

L’immobilier est un domaine très prisé. Ce secteur en pleine évolution propose des métiers variés dont l’un d’eux est l’agent immobilier indépendant. De plus en plus de personnes veulent se lancer dans le métier. Avant de devenir agent immobilier indépendant, il est important de connaitre ses avantages et ses inconvénients.

Qu’est-ce qu’un agent immobilier indépendant ?

Un agent immobilier indépendant est un professionnel dans le domaine de l’immobilier. Il est l’intermédiaire entre le vendeur et l’acheteur, ou entre un propriétaire et le locataire d’un bien. Différent du simple agent immobilier, l’agent immobilier indépendant est immatriculé au RSAC (Registre Spécial des Agents Commerciaux). Faisant partie des professions règlementées, il est régi par la loi Hoguet du 2 janvier 1970.

Pour pouvoir exercer ce métier, l’agent immobilier doit suivre une formation de 14 heures chaque année, qui porte sur l’économie, la construction et l’habitation, l’urbanisme et la transition énergétique.

Tous les agents immobiliers indépendants possèdent une carte professionnelle TI ou Transaction Immobilière qui est délivrée par la Chambre du Commerce et de l’Industrie. Ne pas avoir cette carte et exercer le métier peut mener à une peine de 6 mois d’emprisonnement et le paiement d’une amende de 7500 €.

Pour sa première année d’exercice, l’agent immobilier indépendant ne paie pas de cotisations sociales. Dans ce secteur, il existe plusieurs statuts tels qu’un négociateur immobilier indépendant, un auto entrepreneur ou un portage salarial. Si le professionnel opte pour le statut d’auto entrepreneur, il doit changer de statut juridique et devenir une société commerciale lorsque les plafonds de chiffre d’affaires sont atteints.

Un agent immobilier indépendant a plusieurs fonctions à savoir :

  • La prospection et la recherche de biens immobiliers à vendre ou à louer
  • L’évaluation des biens mis en vente ou en location selon le secteur et les caractéristiques du bien
  • La publication des annonces concernant le bien dans les journaux, sur les magazines spécialisés ou sur des sites internet
  • La visite
  • La négociation financière
  • La signature des accords de vente ou de location
  • La finalisation des opérations (aspect juridique et administratif)

Outre les diplômes et expériences requis pour le travail, un agent immobilier indépendant doit connaitre le secteur où il opère ainsi que les règles de l’urbanisme du lieu. Au cas où il existerait des vices sur le bien qu’il met en vente ou en location, il est tenu d’en informer le client. Cela peut s’agir de fissure, de problème de chauffage, de toiture ou d’autres dégâts.

Quels sont les avantages d’être un agent immobilier indépendant ?

Devenir un agent immobilier indépendant présente beaucoup d’avantages.

  • Le premier avantage de ce travail est l’indépendance. Comme son nom l’indique, ce travail offre beaucoup d’autonomie tant sur le plan organisationnel que fonctionnel. L’agent immobilier indépendant profite d’une grande autonomie pour le planning de son travail. Il gère lui-même ses heures de visite, ses rendez-vous sans devoir rendre compte à son supérieur. Ce travailleur indépendant travaille principalement dans son domicile ou dans un bureau qu’il a choisi lui-même. Cette personne n’a pas de chef hiérarchique ni du côté du client ni de l’agence immobilière.
  • L’agent immobilier indépendant gère lui-même ses rémunérations. Il ne gagne pas de salaire fixe, mais celui-ci change en fonction des transactions qu’il effectue. S’il souhaite gagner plus, il doit travailler plus. Un agent immobilier indépendant reçoit en moyenne 70 à 90 % d’honoraire si pour un agent immobilier salarié, il est de 40 à 45 %.
  • Travailler en tant qu’indépendant dans le secteur immobilier est un moyen pour avoir un portefeuille client plus étendu. Riche en contact humain, l’agent est en relation directe avec ses clients et cela permet de se rapprocher de nouvelles personnes. Il a le droit de se spécialiser dans un domaine où il est à l’aise.
  • Un agent immobilier indépendant peut choisir son réseau immobilier pour acquérir facilement de nouveaux clients. Il peut publier des annonces dans des portails renommés et avoir un réseau propre à lui s’il le souhaite.

Quels sont les inconvénients d’être agent immobilier indépendant ?

Être agent immobilier indépendant n’offre pas seulement des avantages. Cette profession a également quelques inconvénients qu’il est important de connaitre avant de se lancer dans ce domaine.

  • La profession d’agent immobilier indépendant exige de choisir un statut. Cette étape est parfois compliquée et demande beaucoup de connaissances en droit. Entre négociateur immobilier indépendant, auto entrepreneur et portage salarial, le choix du statut le mieux adapté entraîne de la confusion. Pour y remédier, l’agent immobilier doit demander conseil auprès d’un professionnel pour cette étape.
  • L’indépendance d’un agent immobilier est limitée. S’il a choisi le statut de négociateur immobilier indépendant, il travaillera pour une agence immobilière et non pas pour son propre compte.
  • En étant un agent immobilier indépendant, il est très important d’avoir des connaissances en comptabilité et en droit. La personne doit, en plus de son diplôme, se former dans ce domaine s’il veut réussir.
  • La rémunération d’un agent immobilier indépendant est limitée au chiffre d’affaires qu’il a réalisé. Si le plafond de 66 400 € est atteint, la personne est obligée de changer de statut pour créer une société commerciale.
  • Le secteur de l’immobilier connait des saisonnalités. Les chiffres d’affaires varient souvent dans une année et selon la situation économique du pays. Une hausse des ventes est seulement constatée pendant l’été. Pour les autres périodes de l’année, elles restent instables.

Quel est le processus à suivre pour devenir agent immobilier indépendant ?

Devenir agent immobilier indépendant requiert de suivre certaines démarches. À part le fait d’avoir un diplôme, l’intéressé doit avoir quelques qualités personnelles telles que les compétences techniques, la maîtrise des négociations commerciales et les qualités personnelles (être méthodique, organisé, honnête et intègre). Une expérience de 3 années consécutives dans le secteur de l’immobilier en plus du diplôme Bac + 3 ou Bac +2 en Professions Immobilières est obligatoire pour le poste.

Un agent immobilier indépendant doit disposer d’une carte professionnelle pour le métier. Voici les étapes à suivre pour l’obtention de cette carte suivie de l’immatriculation à la Chambre de Commerce et de l’Industrie :

  • La rédaction des statuts : cette étape est plus difficile et nécessite l’intervention d’un professionnel (avocat ou expert-comptable). Les statuts sont indispensables lors de la constitution d’une société.
  • Le dépôt du capital social qui peut être en numéraire (somme d’argent) ou en nature (immobilisation). Cela se fait par ouverture de compte bancaire professionnel pour y déposer le capital. Le montant minimum du capital est de 1 euro.
  • La publication de la création de la société dans le Journal d’Annonces Légales
  • L’immatriculation au Centre de Formalités des Entreprises. Ce département enverra ensuite les dossiers au greffe du Tribunal pour l’immatriculation au Registre Spécial des Agents Commerciaux
  • La demande de la carte professionnelle d’agent immobilier indépendant : le dossier comporte un formulaire de demande et une photocopie des diplômes et autres qualifications. Il est à envoyer à la Chambre du Commerce et de l’Industrie. La carte professionnelle est délivrée dans un délai de 1 mois et valable pour une durée de 10 ans renouvelable.
  • L’obtention de garantie financière qui est supérieure à 30 000 € pour les deux premières années et de 100 000 € à partir de la troisième année.
  • La souscription à une assurance responsabilité civile professionnelle : elle couvre tous les risques liés à la profession, dont les risques financiers, les dommages corporels ou les dégâts matériels.

Julie N.

Julie est une conseillère en gestion de patrimoine indépendante. Elle réalise entre autres des audits auprès des entreprises afin de déterminer les meilleures stratégies pour valoriser efficacement leur patrimoine. Elle intervient aussi bien dans la gestion financière que dans la gestion patrimoniale, juridique et fiscale de ses clients.